Home Artistes Johnny Beerens

Johnny Beerens

Johnny Beerens crée principalement des œuvres d’art tout à la fois monumentales et minutieuses. Notons plus particulièrement ses grandes peintures murales, comme celles qui ornent le château d’eau d’Oostburg ou le silo à blé de Breskens, ainsi que ses œuvres tridimensionnelles faites de nombreuses couches et morceaux de papier fait maison. En raison du caractère fastidieux de sa méthode de travail, Beerens a une faible production, souvent vendue directement à un nombre restreint de collectionneurs. Ce qui explique sa modeste notoriété, pourtant justifiée par la nature et la qualité de son travail.

Une ode à la mer, aux marées et à la force des éléments

Les œuvres de Beerens sont le plus souvent une ode à la mer, aux marées, à la force des éléments et au cycle de la vie. L’artiste utilise notamment des coquillages et autres matériaux trouvés sur la côte, qu’il transforme en papier de fabrication artisanale, trait d’union entre la représentation de l’environnement et l’environnement lui-même.

Les œuvres de Beerens sont construites de manière complexe, avec de nombreuses couches et morceaux de papier fait maison. Une même œuvre combine différentes techniques et surfaces. Dessiner, gratter, graver, découper, coller, scier, construire et peindre. La peinture et le papier confèrent à ses œuvres une texture à laquelle aucune photographie ne peut rendre justice et dont il faut faire l’expérience de visu. Ce qui est possible, à Knokke.

Oculus Maris

Dans son œuvre Oculus Maris, Beerens a même intégré un écran projetant des images de la mer.

 

Beerens a travaillé pendant plus de deux ans et demi à cette pièce de près de quatre mètres et demi de haut composée de 200 planches individuelles, un processus de création particulièrement laborieux qu’il a immortalisé dans un documentaire de 40 minutes qui témoigne de l’ensemble du travail en atelier et permet de découvrir l’élaboration d’une œuvre composée de gravures et de nombreuses couches de papier artisanal mélangées à différents matériaux glanés par l’artiste : coquillages, miettes de coquillages, sable, dents de requin, gravillons et vieux filets. 

Citation : « Une même œuvre allie plusieurs techniques et sous-couches pour aboutir à un magnifique résultat final en 3D. »

Oeuvres